Antonia Iliescu – L'hiver

Contribuție:  cantafabule


Intro: Em   x2
     
                             
       La-ra-ri-ra-ri-ra-la-la-la,
                               Em
       La-ra-ri-ra-ri-ra-la-ra-ri-la,
                               Am
       La-ra-ri-ra-ri-ra-la-la-la-la,
                               Em
       La-ra-ri-ra-ri-ra-la-la-la.


                                     Am
J’étais dans une forêt étonnamment vivante,
                                     Em
Forêt qui gémissait des murmures étouffés,
                                       Am
Mais la forêt sous le pas de l’hiver argenté,
                              Em
Avec sa voix éteinte me l’a rappelé.

    
                                            Am
Les eaux sous toiles de glace, délicates dentelles,
                                              Em
Se glissent vers la vallée sous le gravier tréfonds
                                               Am
Et dans la lumière sobre, en ramassant leurs ailes,
                                                         
Elles unissent leurs voix dans un chœur profond, profond, profond.


                                       Em
      Refren: Hai-rum-hai, ra-ri-ri-ra-rum,
                          B7               Em
              Ra-ri-ri-ra-rum, ra-ri-ri-ra-rum,
                          Am            Em
              Ra-ri-ri-ra-rum, ra-ri-ra-rum,
                       B7     Em
              Ra-ri-ra-rum, ooo.


De grands oiseaux  survolent en cercle, leur festin,
Un charme de conte de fées s’éparpille sous le ciel,
La neige est fine et chaude et molle comme le regain,
L’horizon froid luit d’un blanc éternel.


Le vent dans leurs ramures, à perdre leur haleine,
Les cerfs déchaînés sur le fragile verglas,
Volent impétueux  dans la forêt roumaine
Et il pose doucement dans cet hiver son pas, son pas, son pas.


      Refren: Hai-rum-hai, ra-ri-ri-ra-rum,
              Ra-ri-ri-ra-rum, ra-ri-ri-ra-rum,
              Ra-ri-ri-ra-rum, ra-ri-ra-rum,
              Ra-ri-ra-rum, ooo.


Des bûches crépitent dans l’âtre, des tomes sur l’étagère,
Rêvent de leur existence fermée entre les feuilles,
Les doux murmures du vent remplissent à fond les vers,
Entre par la fenêtre le lac et ses merveilles.


Il est devant moi, les cheveux flammes de neige,
Les yeux pleins de brouillard et pleins des éclaircies,
Une blanche floraison de cerisiers en cortège,
L’étincelle d’un horizon infini, infini, infini.


              B7                       Em
      Refren: Hai-rum-hai, ra-ri-ri-ra-rum,
                          B7               Em
              Ra-ri-ri-ra-rum, ra-ri-ri-ra-rum,
                          Am            Em
              Ra-ri-ri-ra-rum, ra-ri-ra-rum,
                       B7     Em
              Ra-ri-ra-rum, ooo.


              B7                       Em
              Ra-rai-ra-ra-ri-ra-ra-ra-rai-ra-ra,
                    B7              Em
              Ra-ra-rai-ra-ra-ri-ra-rai-ra-ra,
                    Am           Em                 x3
              Ra-ra-rai-ra-ra-ra-rai,
                    B7           Em
              Ra-ra-rai-ra-ra-ra-rai.

Pop  

Pentru a putea vota sau adăuda comentarii, e nevoie să te autentifici sau înregistrezi .

Acorduri